Albert Schweitzer

Qui était Albert Schweitzer ?

Fondateur avec sa femme de l’hôpital de Lambaréné, Gabon, en 1913, lauréat du Prix Nobel de la Paix pour 1952 et père de l’éthique du «Respect de la vie», Albert Schweitzer est né en 1875 à Kaysersberg en Alsace et mort en 1865 à Lambaréné au Gabon.

Eclaireur d’avenir et écologiste avant la lettre, respectueux de l’authenticité de la terre et des droits de ses habitants, Albert Schweitzer était en fait à contre-courant du matérialisme et de la course effrénée à la puissance et à l’argent.

Ecrivain, philosophe, théologien, historien des religions, musicien, expert en facture d’orgue, biographe de Jean-Sébastien Bach, mais aussi et surtout pionnier de l’action humanitaire, combattant les armes nucléaires, il demeure le père de l’écologie moderne avec son concept clé du « Respect de la vie » qui englobe l’humain, l’animal et la nature.

C’est à la surprise générale qu’en 1913, jeune médecin et jeune marié, il quitte son village de Gunsbach en Alsace et s’embarque à Bordeaux à destination de l’Afrique, de Lambaréné, afin d’y créer un hôpital.

Devenu célèbre dans le monde entier, cet hôpital poursuit aujourd’hui une activité débordante qui est rapportée régulièrement dans les « Nouvelles de Lambaréné et de l’œuvre d’Albert Schweitzer dans le monde ». Outre tous les services que l’on peut trouver dans un hôpital européen, Il possède un des rares centres de recherche sur les maladies tropicales en Afrique et même un village de lépreux